Incendie au poste transformateur d’électricité à la Direction Générale de la SNE.

  • Posted on: 21 November 2014
  • By: AdminSNE
Français

C’est aux environs de 10h en matinée du 1er octobre que cet incendie au poste transformateur d’électricité dont l’origine n’est pas toujours connue s’est déclaré, bouleversant ainsi le rythme de travail des agents de la Direction Générale de la SNE. Après un remarquable travail de l’équipe de sécurité des Sapeurs pompiers et celle de l’aéroport de Maya-Maya, les flammes ont pu être maitrisées. Des dégâts matériels importants sont enregistrés mais aucune perte en vie humaine.

Précipités sur le terrain pendant ce fait malheureux, les responsables du Ministère de l’Energie, de la Direction Générale de la SNE et de la Direction de la Sécurité civile ont tenu une réunion après les faits dans une salle à la Direction Générale de la SNE. Ainsi, au sortir de cette réunion, ils ont éclairé la Presse sur la situation survenue et les dispositions qui s’imposent. « Nous sommes la tutelle et c’est à nous que reviens la responsabilité de rassurer l’opinion qui ne veut surtout pas dire mentir l’opinion » a déclaré Henri OSSEBI qui a tenu à ce qu’une communication transparente et rassurante soit appliquée à la situation lors du point de presse organisé quelques heures après cet incident. « La bataille de la communication nous n’allons pas la gagné seul, a-t-il poursuivi en s’adressant à la presse. Nous allons la gagné ensemble. Vous êtes assez professionnels de comprendre que ça ne sert à rien de chercher le sensationnel ni de transformer cette entretien en une espèce de procès ou d’incrimination contre quiconque. Il s’agit au contraire de montrer au public que nous travaillons promptement et dans la sérénité afin de prendre des mesures qui s’imposent sans panique ».

Louis KANOHA-ELENGA, après avoir délimité la zone affectée en termine de distribution d’électricité a, pour sa part, rassuré les populations de ces zones sur le travail des techniciens de la société qui a déjà commencé. « Les analyses sont déjà en cours, nos techniciens sont en train de travailler pour voir dans quelles mesures le service peut être reprit rapidement dans ces zones ». a-t-il précisé.

Au moment où nous mettons sous presse, les résultats de l’enquête ont confirmé la défaillance technique comme cause de l’incendie.