Mot du Directeur Général Président du Directoire

La SNE occupe une place très importante dans notre pays, car l’électricité contribue pour une bonne part à l’amélioration des conditions de vie des populations et à l’essor de l’économie dans le pays.

L’attention focalisée sur notre société par les populations et les pouvoirs publics se justifie et nous met dans une position telle que nous sommes tenus à relever les défis de l’accès à l’électricité de l’ensemble du territoire national à l’aube de l’échéance des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) fixée à 2015 par les Nations Unies. Dans cette perspective, notre société a un rôle crucial pour son rôle transversal dans le mécanisme de développement des différents secteurs devant contribuer à ces objectifs.

Dans cette perspective, les pouvoirs publics ont investi des moyens colossaux pour accroitre les capacités de production énergétique de notre pays passant de 96 à 600 mégawatts en 2010.

C’est pour dire que les contreperformances de notre société compromettraient l’atteinte desdits OMD. Comment se soigner si l’on ne peut pas conserver à basse température les vaccins et les médicaments nécessaires ? Comment avoir accès à une nourriture saine sans réfrigérateur ? Comment se procurer une eau potable sans infrastructures de pompage ? Comment communiquer avec ses clients et ses fournisseurs si les télécommunications ne peuvent pas fonctionner à plein régime ? Toutes ces questions mettent notre société au centre des paradigmes de développement de notre pays.

Aujourd’hui l’explosion de la demande émanant d’une population urbaine de plus en plus dense et l’extension des villes, plus rapide que le déploiement de nos services, rendent particulièrement difficiles nos prestations si aucune planification ne précède toute action de notre entreprise.

C’est ainsi que notre tutelle à inscrit cette année parmi les missions assignées à notre entreprise, les deux importants volets contribuant à la performance de l’entreprise, notamment l’élévation du niveau de professionnalisme de nos agents, par une formation permanente et continue de qualité ; et la visibilisation sur le terrain des résultats des partenariats publics-privés.

Nous voudrions à cet effet interpeller la conscience des cadres et agents de l’entreprise à considérer à sa juste valeur l’implication de chacun pour la réussite des défis qui sont les nôtres.

Louis KANOHA-ELENGA

Français