Historique

La Société Nationale d’Electricité, alors Société Nationale d’Energie, a été créée par la loi n°67 du 15 juin 1967 à la suite de la fusion des deux sociétés concessionnaires coloniales, UNELCO et SEEE.

La S.E.E.E. exploitait la centrale hydroélectrique du Djoué et alimentait les villes de Brazzaville et Kinshasa (ex Léopoldville).
L’UNELCO exploitait les centrales thermiques diesel pour l’approvisionnement en électricité des villes de Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie et Nkayi.

La SNE ne s’occupe alors que de la production et la distribution de l’électricité locale dans les centres urbains de Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie et Nkayi. Le 11 septembre 1984, a été adoptée la loi n° 67/84 modifiant la dénomination de la Société Nationale d’Energie en Société Nationale d’Electricité.

Etablissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle du Ministère de l’Energie et de l’Hydraulique, son siège social est à Brazzaville, Boulevard Denis SASSOU NGUESSO, BP : 95, Téléphone : 81.05.66 (69)-Télex : 5261 kg - 5521 kg, enregistrée sous le numéro : R.C. : 83 B 950 du 23/06/1983. 

Ses principales missions sont : la Production, le Transport, la Distribution et la Commercialisation de l’énergie électrique sur toute l’étendue du territoire national. Il sied de souligner que jus qu’à un passé récent, l’entreprise avait encore le monopole dans les domaines cités avant la publication de la loi n°14 - 2003 du 10/04/2003, portant Code de l’électricité.

En 2003, l’Etat congolais a mis fin au monopole de la SNE en établissant un nouveau cadre institutionnel pour le secteur électrique. La loi n°14 - 2003 du 10/04/2003, portant Code de l’électricité, promulgué, a libéralisé le secteur électrique en introduisant de nouveaux principes pour l’accès au réseau de transport, l’importation et l’exportation de l’énergie électrique.

Le principe de la libre concurrence a été ainsi admis en ouvrant le secteur à tout opérateur sous diverses formes d’intervention.

Français